Chemin de Carême : dimanche 4 avril 2021

Une parole :

Jésus Sauveur, ton nom est Miséricorde,
ta compassion pour nous est plus grande que tout.
Tu es venu pour nous sauver.
Ton Père est le père des miséricordes
et tu es au milieu de nous le visage de la miséricorde.
Tu nous portes dans ton cœur,
tu nous cherches jusqu’à ce que tu nous aies trouvé.
Tu nous tend une main douce et sûre
quand nous tournons le dos au bonheur que tu nous offres.
Ta miséricorde est sans limite
parce que tu remets tous les péchés même les plus grands.
C’est toi qui nous aimes le premier,
tu nous invite, tu cours après nous,
tu nous presses de te chercher
et de nous tourner vers toi,
tu nous ouvres un passage.

Dans la joie de la résurrection,
donne-nous un cœur nouveau qui se détourne du péché
et s’ouvre pour accueillir ta miséricorde,
fais-nous vivre en paix avec toi et demeurer en toi
sans plus te faire obstacle.

Un chant :

BELLE ET JOYEUSE FÊTE DE PÂQUES A CHACUN(E) !

Samedi 3 avril 2021 : le grand silence

«Un grand silence règne aujourd’hui sur la terre, un grand silence et une grande solitude; un grand silence parce que le Roi dort. La terre a tremblé puis s’est calmée parce que Dieu s’est endormi dans la chair, et il a réveillé ceux qui dormaient depuis des siècles». Cette homélie du IVe siècle attribuée à Saint Épiphane de Salamine explore admirablement le mystère du Samedi Saint, ce moment où le Christ repose sans vie dans son tombeau

Durant cette période relativement brève, ce «temps au-delà du temps», le Christ «descend aux Enfers»; c’est-à-dire qu’Il plonge dans la solitude la plus extrême et la plus absolue de l’homme, la mort, pour la partager, l’illuminer et l’en délivrer. «Voici précisément ce qui est arrivé le jour du Samedi Saint, dans le royaume de la mort, la voix de Dieu a retenti», assurait Benoît XVI dans une longue et éclairante méditation partagée lors de l’ostension solennelle du Saint-Suaire de Turin (2010). 

Source : https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2019-04/samedi-saint-silence-de-dieu.html

Pour aller plus loin :

Chemin de Carême : vendredi 2 avril 2021

Christ en croix

Une parole :

Prière devant le Christ en Croix

Quand on se met devant le Christ en Croix
Et qu’on se voit pauvre et fragile jusqu’au fond de l’être,
Que l’on se sait pardonné par le plus grand amour,
On peut alors affronter le malheur du monde.
On peut apporter le pardon et l’espoir au cœur de la nuit,
Annoncer une Eglise fondée sur Pierre, pécheur et pardonné,

Cette Eglise dont nous sommes les pierres vivantes.

Quand on rêve d’apporter la justice aux opprimés, la nourriture aux affamés,
La joie aux malheureux, la paix entre les ennemis,
Et qu’on a vu Jésus toucher les lépreux,
Embrasser les enfants et sécher les larmes des mères,
Devant la croix du Christ on peut oser lui demander d’être admis à sa suite,
Et de marcher parmi ses disciples.

Quand on a livré sa vie au Seigneur Jésus,

Chacun selon son charisme et sa vocation,
Quand on engage son existence devant une décision de fond,
On trouvera toujours dans le monde des frères et des sœurs,
Des hommes et des femmes sachant pourquoi ils vivent,
Et l’on verra paraître le vrai visage d’un Eglise
Accueillante et sereine au milieu des hommes.

Quand on se met à l’écoute des cris de détresse de la terre,

Le cri des malades dans les hôpitaux,

Celui des angoissés qui ne trouvent pas le sommeil,

La peur de ceux que l’on accuse et la rage de ceux qui accusent,

La lassitude de ceux qui sont seuls ou sans abri,

De tous ceux qui errent au milieu de notre indifférence.

Quand on sent germer l’espoir aux quatre vents du monde,

Quand on voit des mains qui se tendent pour aimer et servir,
On cherche à rejoindre le cœur de l’univers,
Le centre mystérieux de l’humanité
Et l’on va se mettre au service du Christ et de son Eglise
Pour mieux entendre ses appels.

Quand on est lié par le cœur des frères,

Ceux qui nous ont précédés et ceux qui aujourd’hui encore,
Malgré les persécutions dans les prisons de Chine ou les geôles du Moyen Orient,

Des favellas d’Amérique du Sud aux pauvres villages d’Afrique,

Dans nos villes et nos campagnes de pays développés…

Quand on se met devant la croix du Christ,

On n’a plus peur de rester inutile dans un monde rétréci
De tous les horizons, Dieu saura nous aider,

Il saura nous appeler.

D’après un poème de Jacques Guillet s.j

Pour aller plus loin : les 7 paroles du Christ en croix

Un chant :

Chemin de Carême : mercredi 31 mars 2021

Miséricorde

Une parole :

Accorde-moi de t’aimer

De toutes mes forces,

Celles que tu m’as données, je t’ai cherché

Désirant voir ce que j’ai cru.

Et j’ai lutté, et j’ai souffert.

Mon Dieu, mon Seigneur, mon espoir unique,

Accorde-moi de n’être jamais las de te chercher;

Qu’avec passion, sans cesse,

Je cherche ton Visage. Toi qui m’as donné de te trouver,

Donne-moi le courage de te chercher encore,

Et d’espérer te trouver toujours davantage. Devant toi ma solidité: garde-la.

Devant toi, ma fragilité: guéris-la.

Devant toi, tout ce que je peux,

Tout ce que j’ignore.

Par là où tu m’as ouvert,

J’entre: accueille-moi.

Par là où tu m’as fermé,

J’appelle: ouvre-moi.

Accorde-moi

De ne pas t’oublier.

Accorde-moi

De te comprendre.

Mon Dieu,

Mon Seigneur,

Accorde-moi de t’aimer.

Saint Augustin

Un chant :

Chemin de Carême : mardi 30 mars 2021

Croix

Une parole :

1 ÉPITRE AUX CORINTHIENS 1, 27B-30

Ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour couvrir de confusion ce qui est fort; ce qui est d’origine modeste, méprisé dans le monde, ce qui n’est rien, voilà ce que Dieu a choisi pour détruire ce qui est quelque chose, afin que personne ne puisse s’enorgueillir devant Dieu. C’est grâce à Dieu, en effet, que vous êtes dans le Christ Jésus, qui a été envoyé par lui pour être notre sagesse, pour être notre justice, notre sanctification, notre rédemption.

Un chant :

Chemin de Carême : mercredi 24 mars 2021

Pas dans le sable

Une parole :

LA PRIERE D’ANTOINE DE SAINT EXUPERY

«Seigneur, apprends-moi l’art des petits pas.

Je ne demande pas de miracles ni de visions, mais

je demande la force pour le quotidien!

Rends-moi attentif et inventif pour saisir au bon moment

les connaissances et expériences qui

me touchent particulièrement.

Affermis mes choix dans la répartition de mon temps.

Donne-moi de sentir ce qui est essentiel

et ce qui est secondaire.

Je demande la force, la maîtrise de soi et la mesure,

que je ne me laisse pas emporter par la vie,

mais que j’organise avec sagesse le déroulement de la journée.

Aide-moi à faire face aussi bien que possible à l’immédiat

et à reconnaître l’heure présente

comme la plus importante.

Donne-moi de reconnaître avec lucidité que

la vie s’accompagne de difficultés, d’échecs, qui

sont des occasions de croître et de mûrir.

Fais de moi un homme capable de rejoindre

ceux qui gisent au fond.

Donne-moi non pas ce que je souhaite,

mais ce dont j’ai besoin.

Apprends-moi l’art des petits pas!

Ainsi soit-il. »

Un chant :

Chemin de Carême : mardi 23 mars 2021

Colombe Esprit-Saint

Une parole :

LIVRE DE ZACHARIE 12, 10-11A

Je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem un esprit qui fera naître en eux bonté et supplication. Ils lèveront les yeux vers celui qu’ils ont transpercé; ils font une lamentation sur lui comme sur un fils unique; ils pleureront sur lui amèrement comme sur un premier-né. En ce jour-là, il y aura grande lamentation dans Jérusalem.

Un chant:

Chemin de Carême : lundi 22 mars 2021

Chemin de croix Lourdes

Une parole :

Livre de Jérémie 11, 19-20

Moi, j’étais comme un agneau docile qu’on emmène à l’abattoir, et je ne savais pas ce qu’ils préparaient contre moi. Ils disaient : « Coupons l’arbre à la racine, retranchons-le de la terre des vivants, afin qu’on oublie jusqu’à son nom. » Seigneur de l’univers, toi qui juges avec justice, qui scrutes les reins et les cœurs, fais-moi voir la vengeance que tu leur infligeras, car c’est à toi que je confie ma cause.

Pour aller plus loin : le chemin de croix

Le chemin de croix qui accompagne Jésus vers sa mort est une contemplation active qui veut aider chacun à entrer dans le mystère de l’amour de Dieu, manifesté en fils Fils. D’autre part, dans l’intercession pour le monde tel que Jésus l’a vécu en s’offrant sur la croix, une telle démarche ne peut se faire que dans la perspective de sa Résurrection à  Pâques . Le chemin de croix apparaît donc comme un pèlerinage «En esprit», c’est pourquoi il touche celui qui l’entreprend sous trois aspects, tant physiques que spirituels: la marche, la méditation et l’intercession.

La marche

Pour épouser les sentiments du Christ, il est nécessaire d’avancer pas à pas. Pour entrer dans les profondeurs de l’amour du Père, il faut qu’un chemin se creuse, de station en station. Le déplacement physique invite à un déplacement intérieur. Il s’agit de se laisser façonner par la marche, de suivre le Christ pas à pas, de nous laisser conduire sur le chemin qu’il emprunte, et non de le précéder. Il s’agit d’entrer plus profondément dans notre condition de disciple.

La méditation

Le pas à pas s’accompagne du mouvement progressif de la méditation qui nous invite à faire mémoire du chemin accompli par Jésus lui-même. L ‘Evangile est le fondement de cette méditation qui appelle le pèlerin à une découverte progressive de la miséricorde du Père, en même temps qu’il est invité en contemplant Jésus anéanti sous les coups de la Passion, à reconnaître en lui le Christ, Serviteur de l’amour du Père pour notre humanité.

L’intercession

Tout pèlerinage s’accompagne de prière. Dans le cadre du chemin de croix, la prière voudrait prendre en charge toutes les situations de souffrance, d’épreuve, de détresse, de mort que nous rencontrons autour de nous dans la vie quotidienne; toutes les vies des hommes de ce monde que le Christ, dans son mystère pascal, une offerte au Père.

La pratique du Chemin de croix peut se faire de manière solennelle, communautaire et processionnelle ou de manière privée, au sein d’une église ou même en pleine ville.

La suite ici:  https://youtu.be/flC4Ia4dyjE

Un chant :

Chemin de Carême : dimanche 21 mars 2021

Champ de ble

Une parole :

Seigneur, mets dans mon cœur le désir de te connaître

Seigneur Jésus, mets en mon cœur le désir de connaître chaque jour davantage.

Que je ne me lasse pas de te regarder dans les Évangiles!

Que je te cherche dans l’écoute de ta Parole et en toute rencontre: tu es présent au milieu de nous.

Que j’aie faim du pain eucharistique!

Que je puise à la source du pardon où tu te fais si proche de moi, de nous tous.

Que ma louange se mêle à la louange de l’Eglise pour te dire merci pour ton amour si grand!

Sœur Françoise Alexandre, communauté des Xavières, diocèse de Paris

Un chant :